Plainte au Conseil supérieur de la Justice

Contre le Parlement de Wallonie; M. Antoine

ET contre le président du Gouvernemnet Wallon; M. Borsus

ce 15 février 2018.

Joël Devillet s'adresse au Parlement de Wallonie... en vain

18.12.2017

Dépôt de pétitions

Les articles 127 et 128 du Règlement organisent le droit de pétition auprès du Parlement de Wallonie. Réglement Parlement de Wallonie

 

 

 

 

 

La Meuse Luxembourg 2. 01 2018
Mélodie Mouzon

Une pétition contre le Mérite wallon de Mgr Harpigny

 

«  Ce qui me heurte, c’est que personne n’a réagi par rapport à cette attribution. Dans le dossier Calice, tous les évêques de Belgique sont concernés. L’enquête pénale est toujours en cours pour ce dossier. Personne ne sait comment cela va se terminer… Monseigneur Harpigny n’est pas inculpé dans cette affaire mais le dossier est toujours ouvert. Beaucoup d’autres personnes auraient pu recevoir ce Mérite  »

 

 

 

 

Pétition introduite le 18.12.2017

via e-id

 

Traitée le 18.01.2018

 

Examen du dossier a été poursuivi lors de la réunion du Bureau élargi du 31 janvier 2018.

 

Le 2.02.2018: courrier du P.W. déclarant l'irrecevabilité de la pétition  car  le requérant n'habite pas en région wallonne...

 

 

 ....02/2018 :

pièces jointes à la.'pétition' P.W. 2017

18.12.2017
voie electronique

Les honneurs pour Monseigneur...

HARPIGNY

Il n'y a qu'en Belgique où cela est possible... !

Instruction ouverte depuis 2010 contre les évêques belges dont ce Prélat... et le Politique s'en mêle !

ET cela ne choque personne.

Sauf Joël Devillet ..

Le Gouvernement wallon remet ses Mérites wallons

http://www.diocese-tournai.be/site_content/2-actualites/2621-mgr-guy-harpigny-recompense-par-le-gouvernement-wallon.html

- Monseigneur HARPIGNY (Eglises) : Officier

 

Eglises – Monseigneur Harpigny

Né le 13 avril 1948 à Luttres, Monseigneur Harpigny, homme d’Eglise, est nommé en 2003 100e évêque du Diocèse de Tournai par le Pape Jean-Paul II.

Docteur en théologie de l'Université catholique de Louvain (UCL), sa thèse était intitulée Islam et christianisme selon Louis Massignon. Il est également diplômé d'arabe à l'Institut catholique de Paris et a travaillé à l'Institut dominicain d'études orientales du Caire.

Monseigneur Harpigny a été professeur au Grand séminaire de Tournai de 1980 à 1997. De 1993 à 1997, il a été Directeur de l'Institut Supérieur des Sciences Religieuses du diocèse de Tournai.

Investigateur de l'opération "Eglises ouvertes", il permet de rendre son culte plus accessible de tous et ouvert au monde qui l’entoure.

Il incarne une Eglise moderne et ouverte, s’est également distingué par sa position claire et tranchée lors des différentes affaires de pédophilie qui ont touché le clergé catholique belge, en donnant la priorité à la parole et au respect des victimes.

Pour son rôle dans le monde des cultes et pour son ouverture aux autres, le Gouvernement wallon a élevé Monseigneur Harpigny au rang d’Officier du Mérite wallon, le 14 décembre 2017.

site du gouvernement wallon

Mgr Harpigny officier du Mérite wallon

15.12.2017 catho.be

... Et puis, dans cette édition 2017, il y avait un évêque! Représentant d’une Église « moderne et ouverte« , soucieux de rendre le culte plus accessible à tous, ouvert au monde qui l’entoure, Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai, a aussi été salué pour « sa position claire et tranchée lors des différentes affaires de pédophilie qui ont touché le clergé » et pour avoir donné la priorité à la parole et au respect des victimes. Car comme l’avait souligné Willy Borsus un peu plus tôt, l’un des points communs entre toutes les personnes récompensées d’un Mérite wallon, outre le goût de l’effort et l’opiniâtreté, est sans aucun doute le courage.

Source: diocèse de Tournai

Mgr Guy Harpigny récompensé par le Gouvernement wallon

 

 

 

 

...Et puis, dans cette édition 2017, il y avait un évêque ! Représentant d'une Église

 

« moderne et ouverte », soucieux de rendre le culte plus accessible à tous, ouvert au

 

monde qui l'entoure, Mgr Guy Harpigny a aussi été salué pour « sa position claire et

 

tranchée lors des différentes affaires de pédophilie qui ont touché le clergé » et pour

 

avoir donné la priorité à la parole et au respect des victimes. Car comme l'avait

 

souligné Willy Borsus un peu plus tôt, l'un des points communs entre toutes les

 

personnes récompensées d'un Mérite wallon, outre le goût de l'effort et l'opiniâtreté,

 

est sans aucun doute le courage.

 http://www.diocese-tournai.be/site_content/2-actualites/2621-mgr-guy-harpigny-recompense-par-le-gouvernement-wallon.html

 

 

Si tu crois pas celle-là..., on t'en racontera une autre.

un article de 1.06.2011...

 

Wallonie picarde: Trois Wallons picards sauvent l'Eglise de l'enfer

 

Chacun à leur manière, ils ont contribué à la reconnaissance des victimes d’abus sexuels à l’intérieur de l’Église: Marie-Christine Marghem (MR) et Christian Brotcorne (cdH)au sein de la commission parlementaire et Monseigneur Guy Harpigny.

 

Après sept semaines de réflexion, l’Église catholique belge a accepté la création d’un tribunal arbitral qui va permettre la reconnaissance et l’indemnisation des victimes d’actes pédophiles à l’intérieur de son institution. Il s’agissait d’une des recommandations principales de la commission parlementaire spéciale “ relative au traitement d’abus sexuels et de faits de pédophilie dans une relation d’autorité ”.

Trois Wallons picards ont pris une part active à ce projet qui est une première belge, voire européenne. Marie-Christine Marghem (MR) et Christian Brotcorne (cdH), tout d’abord, à l’intérieur même de la commission: la Tournaisienne et le Leuzois ont été parmi les parlementaires les plus actifs au point d’être les plus souvent interrogés par la presse nationale. Ils ont pu tous les deux se détacher de leur étiquette chrétienne (M.-Ch. Marghem est une ancienne PSC) pour sortir les évêques, et même Monseigneur Léonard, de leur incompréhensible réserve.

L’Évêque de Tournai ensuite: de l’aveu des parlementaires, Christian Brocorne et Marie-Christine Marghem en tête, Monseigneur Guy Harpigny a joué un rôle fondamental dans la décision de l’Église. “ Il a été le premier en septembre à présenter ses excuses ”, rappelle la parlementaire tournaisienne. On se souvient de ses larmes à la télévision alors que l’Église était au milieu de la tourmente.

Bien sûr, il s’agit d’une étape importante, mais la marche des victimes ne s’arrête pas là. “ Reconnaître le mal, l’argent, c’est bien, mais cela ne guérit pas ”, rappelle ci-dessous Christophe Sirkis, dont les frères furent abusés dans leur enfance à Estaimpuis.   sudinfo.be

 

 

"Très honoré d'avoir reçu cette distinction. Toujours prêt pour rendre service à la société. Merci au Gouvernement wallon !" 12/2017

source: http://connaitrelawallonie.wallonie.be/fr/wallons-marquants/merite/harpigny#.Wj2C9WeWw74

 

Pourquoi cette distinction ?