Abbé Huet Jean-Marie + Jacques Grignon

 

 

 

Le psychologue... devenu prêtre psychologue ...

cfr page grd séminaire Namur

Grand Séminaire

 

"Joël Devillet sur Canal + (en clair) dans l’émission « salut les terriens » du 20.03.2010

   Publié le 10 avril 2010 par Philippe Hugos

Qui est Joël Devillet ?


C’est l’auteur d’un livre nommé « Violé par un prêtre » aux éditions de l’arbre.

Il écrit qu’il voulait être prêtre, mais que les viols qu’il a subit par un prête , le silence de la hiérarchie de l’Eglise, l’on dégoûté de la foi.

Un témoignage parmi des milliers. Un témoignage insupportable mais qui décrit bien la réalité que certaines personnes peuvent subir, avec toutes les pressions de l’entourage pour se taire, toute la torture interne subit par la victime, etc.

Ayant eu le courage d’aller jusqu’au procès, les coupables ont été condamnés à payer la « réparation »,  à payer sa thérapie liée au traumatisme qu’il a subit. Mais ce qui a retenu mon attention, c’est lorsqu’il décrit que pour se soigner, il a dû payer une partie de sa thérapie avec son propre argent. Qui lui demandait cela ? Les thérapeutes. Pourquoi demandaient-ils cela ?

Parce qu’ils étaient psychanalystes, et que les psychanalystes freudiens ont comme dogme :
Le patient doit payer de sa poche pour que la thérapie fonctionne. Ce paiement doit être « une implication au changement ». Voilà entre autres pourquoi la psychanalyse n’est jamais une « science gratuite ». (A savoir, les sectes agissent exactement de la même manière).

Faire payer de sa poche, une victime, et lui faire croire que ça fait partie de sa thérapie… C’est un scandale hélas général en France et dans de nombreux pays ou la fausse science qu’est la psychanalyse Freudienne est dominante.

Scandale parce que cela ajoute une fois de plus une impression de « culpabilité » chez la victime, alors qu’il faut au contraire qu’elle commence par se déculpabiliser pour arriver à penser correctement.

 

La thérapie d’un tel cas devrait consister à « modifier les informations déformées » par les viols,
A savoir, arriver à répondre correctement aux questions :


Qu’est-ce qu’une relation sexuelle,
Pourquoi le pédophile agit-il ainsi,
Qu’est-ce que la famille,
Qu’est-ce que la morale,
Qu’est-ce que la justice,
Où commence ma responsabilité dans ce qui s’est passé,
Etc.


 Bref, 

une fois de plus la psychanalyse démontre son incapacité à être efficace, et j’ai de la peine pour les personnes psychanalysées pendant des années. Elles deviennent esclaves de cette approche.
Bravo à Joël Devillet qui a su réagir et communiquer son expérience.   Ph.

Le blog de Philippe Hugos

La psychologie est-elle un monde obscur ? Quand on voit certaines pratiques, on peut répondre OUI. Mais la psychologie est aussi un formidable outil qui permet d'avancer et le survisme est un moyen efficace de comprendre, sans le problème des manipulations communes à cette science. "

 

 

 

 

 

abbé Claude Bastin est président du Grand Séminaire. J Devillet lui parle de l procédure contre Hubermont.

Un prêtre-psychothérapeute utilise des méthodes douteuses pour « guérir » les homosexuels