Sub secreto pontificio -

Questionnaire

    Concernant chaque candidat,

 

    1. Que savez-vous de :

  1. sa santé ;
  2. ses qualités intellectuelles : études, formation générale ;
  3. son caractère et comportement moral : personnalité, équilibre psychologique, jugement, prudence, sens des responsabilités ;
  4. ses qualités sacerdotales : esprit de foi, charité, piété, sens du sacrifice, zèle pastoral,… ?

 

    2. A-t-il une connaissance approfondie des sciences ecclésiastiques : théologie, droit canon, catéchèse ?

 

    3. Pouvez-vous témoigner de

  1. son orthodoxie et sa fidélité au Magistère et à l’enseignement conciliaire et pontifical ;
  2. son attachement à la Hiérarchie et au Saint-Siège ?

 

    4. a) A-t-il une connaissance convenable du français et du néerlandais ?

     b) De quelles autres langues a-t-il une connaissance active ou passive ?

     c) A-t-il une bonne élocution, du talent oratoire ?

 

    5. a) Possède-t-il l’esprit de dialogue et de collaboration avec les prêtres, les religieux, les laïcs ?

    b) Jouit-il d’une bonne réputation, e.a. dans les milieux où il a exercé son ministère ?

    c) Est-il sainement ouvert aux problèmes actuels sur le plan humain, moral, social, religieux et ecclésiastique ?

    d) A-t-il des préoccupations œcuméniques ?

    e) Se sent-il solidaire des jeunes Eglises ?

 

   6. Possède-t-il les aptitudes requises pour

  1. la direction et l’animation pastorale du diocèse ;
  2. l’administration diocésaine ;
  3. la collaboration avec la Conférence Episcopale ?

 

    7. Avez-vous d’autres informations ou considérations à communiquer à son sujet ?

 

    8. Quel est votre avis global concernant sa nomination éventuelle comme évêque de Namur : très favorable – favorable – défavorable ?

 

    9. Avez-vous d’autres noms à proposer ? Lesquels et pourquoi surtout ?