Mgr Léonard remercie un pape "aux convictions fortes, mais toujours nuancées"

L'archevêque de Malines-Bruxelles Monseigneur André-Joseph Léonard a rendu hommage jeudi à la décision "réaliste et courageuse" du pape émérite Benoît XVI, dans son homélie lors d'une célébration eucharistique en la cathédrale Saints-Michel et Gudule à Bruxelles. Il a remercié cet homme "intellectuellement brillant", "aux convictions fortes, mais toujours nuancées", pour ses huit ans de pontificat.

 

Lors de son homélie, Mgr Léonard a souligné la décision "réaliste et courageuse" de Benoît XVI. Un choix "différent, mais tout aussi respectable" que celui de son prédécesseur, décédé alors qu'il exerçait encore sa fonction de pape. "Jean-Paul II avait rendu un beau témoignage en allant jusqu'au bout de ses forces", a expliqué l'archevêque. "Mais le gouvernement de l'Église a aussi pâti de cet affaiblissement prolongé du pape. Benoît XVI a préféré se retirer puisqu'il n'est plus apte à remplir valablement sa lourde tâche."

Mgr Léonard a dressé un portrait élogieux de Benoît XVI, qui a officiellement quitté ses fonctions jeudi à 20 heures. Il a décrit un homme humble et timide, "intellectuellementbrillant mais capable de se faire comprendre par tous, un pape aux convictions fortes, mais toujours nuancées".

L'archevêque a également évoqué le prochain conclave, qui devra élire le successeur de Benoît XVI. Selon lui, les pronostics et les descriptions de profils "à l'image de nos désirs" restent inutiles. "Un conclave n'est pas un hippodrome fournissant l'occasion de parier sur des ardinaux comme on le fait sur des chevaux. Les calculs sont vains."

Mgr Léonard a plutôt appelé les fidèles à prier pour celui qui prendra "sur ses fragiles épaules le lourd fardeau du ministère de Pierre".


Belga et rtbf 28.02.2013

 

 

18 janvier 2010 : «Benoît XVI ose Mgr Léonard»

André-Mutien Léonard sera le nouveau chef de l’Eglise catholique de Belgique. © Pierre-Yves Thienpont -

 

Le nonce apostolique a fourni au Premier ministre Yves Leterme le nom d’André-Mutien Léonard, évêque de Namur, comme successeur du cardinal Godfried Danneels à la tête de l’archevêché de Malines-Bruxelles.

Sa désignation par le pape doit encore être officialisée par la conférence épiscopale, en début de semaine prochaine. Normalement, ce lundi ou ce mardi.

Le journaliste Andrea Tornielli, qui couvre l’actualité du Vatican pour Il Giornale, avait publié l’information, au conditionnel, sur son blog, Sacri Palazzi, mercredi matin.

Un texte de cinq phrases à peine, sans le moindre détail factuel. La rumeur avait immédiatement été reprise et amplifiée par de nombreux sites catholiques conservateurs, partisans de l’évêque namurois. Jusqu’à ce vendredi, le porte-parole des évêques belges se bornait à affirmer que « tant que Benoît XVI n’a pas officiellement annoncé son choix, on ne peut parler que de rumeurs ».

le soir 18.01.2010